Aller au contenu principal

Le véhicule électrique d’occasion : quels services pour accompagner un marché en forte croissance ?

Seconde étape naturelle pour les véhicules neufs, un marché de l’occasion fluide sera essentiel pour soutenir l’essor des véhicules électriques.

Pouvoir rassurer sur l’état d’un véhicule électrique, en particulier de sa batterie, sera un facteur clé pour libérer ce marché. Il y a donc matière à proposer de nouveaux services, à la fois aux vendeurs et aux acquéreurs de voitures électriques d’occasion.

La voie de l’occasion, une autre option pour acquérir un véhicule électrique

Si les ventes de voitures électriques neuves explosent, le marché de l’occasion devient lui aussi une option intéressante pour acquérir un véhicule électrique, puisqu’il permet de s’affranchir d’une des deux principales barrières à l’acquisition d’un véhicule électrique, à savoir le prix. Cependant, la seconde barrière, qui est celle de l’autonomie, et plus spécifiquement des capacités de la batterie, s’y trouve accentuée. En effet, les performances de la batterie d’un VE (Véhicule Électrique) baissent au cours de son cycle de vie : sur une période de 10 à 15 ans, elles perdent jusqu’à 25% ou 30% de leur capacité. Une évolution qui suscite forcément des interrogations lorsqu’on acquiert une voiture électrique qui a déjà bien vécu. Et si cette incertitude sur l’état de la batterie est source de questions pour l’acquéreur, elle l’est aussi pour le vendeur, qui doit être capable de bien mesurer les capacités résiduelles de la batterie de son véhicule pour le vendre au juste prix. Or aujourd’hui, le marché du véhicule électrique d’occasion en est à ses débuts et n’offre pas beaucoup de repères à ses participants. Une place est donc à prendre en tant qu’acteur de référence pour accompagner les personnes souhaitant vendre ou acheter un véhicule électrique d’occasion (en abrégé VEO par la suite) dans l’estimation de l’état de santé de la batterie du véhicule. Quels sont les services à forte valeur ajoutée qu’un tel acteur pourrait apporter ?

Le marché de l’occasion électrique est appelé à grandir, mais il est aujourd’hui freiné par une difficulté à pricer les voitures électriques d’occasion

L’explosion des ventes de véhicules électriques va se répercuter sur le marché de l’occasion

Le marché du VEO a connu une forte croissance en 2019, avec une augmentation des ventes de 55% par rapport à 2018[i]. Par ailleurs, 50% des véhicules électriques neufs sont achetés sous une forme locative aujourd’hui[ii], notamment par les entreprises qui accélèrent l’électrification de leurs flottes. Ces véhicules de location sont ensuite souvent mis sur le marché de l’occasion à la fin de la période de location, qui dure en moyenne 33 mois. Ce retour des véhicules en leasing va également stimuler le marché du VEO à moyen terme. Enfin, 68% des français disent vouloir adopter un comportement plus éco-responsable suite à l’épidémie de COVID[iii]. Ces différents éléments laissent donc présager d’une dynamique de croissance qui va s’accélérer sur le marché du VEO, et donc d’un nombre de transactions de VEO croissant

Une dynamique de croissance du marché du VEO qui s'accélère

Quelle est la valeur d’une voiture électrique d’occasion ?

La difficulté cependant est d’arriver à déterminer avec précision le prix d’un véhicule électrique d’occasion. La valorisation d’un VEO n’est pas aussi aisée que celle d’un véhicule thermique d’occasion. Si les modèles de pricing sont bien éprouvés pour les véhicules thermiques, le marché du VEO est lui relativement jeune, et les modèles de prix utilisés par les professionnels de la revente de VEO – qui comptent pour 90% des revendeurs de VEO – en sont à l’étape de rodage. Ce pricing est notamment compliqué en raison du manque de recul sur le comportement des batteries de VE dans le temps, batteries qui comptent pour environ 40% de la valeur d’un VE neuf [iv]. Comprendre et accepter le prix est également délicat pour l’acheteur du VEO, qui peut douter de la capacité et des performances de la batterie. Là encore, la jeunesse du marché ne permet pas de bénéficier d’assez de retours d’expérience et de points de comparaison.

L’importance des indicateurs batterie

Pour pouvoir estimer les performances d’une batterie, il faut disposer d’indicateurs. Les constructeurs automobiles proposent aujourd’hui deux indicateurs clés pour mesurer l’état d’une batterie : le State Of Charge – SoC – qui indique le nombre de kilomètres restant à parcourir avant décharge complète de la batterie, et le State Of Health – SoH – qui donne le pourcentage résiduel de performance de la batterie par rapport au moment de la sortie d’usine, moment où la batterie est à 100% de ses capacités. C’est par exemple ce dernier indicateur qui est utilisé par les constructeurs pour déterminer de l’activation ou non de la garantie batterie.

Les 2 indicateurs classiques pour évaluer l'état d'une batterie

Si ces deux indicateurs permettent d’avoir une idée de l’état d’une batterie à un moment donné et pour un véhicule donné, ils ne sont cependant ni universels ni standardisés. Alors que le marché des batteries électriques décolle lui aussi, les fabricants de batteries et les constructeurs automobiles ont chacun leur propre façon de calculer ces deux indicateurs, ce qui complique la comparaison des capacités de véhicules électriques différents. Par ailleurs, ces indicateurs peuvent être compliqués à appréhender pour un particulier qui n’est pas versé dans les véhicules électriques.

Face à cet enjeu, il y a donc une place à prendre pour accompagner tant les particuliers que les professionnels dans les transactions de VEO, en leur proposant des services adaptés pour connaître précisément l’état du véhicule et de sa batterie, et le valoriser avec fiabilité.

Donner de la visibilité sur l’état des batteries : des services clés à construire pour accompagner le marché

Afficher des indicateurs clairs et standardisés

Un premier service qui pourrait répondre à ce besoin de clarté consisterait à proposer aux utilisateurs des indicateurs transparents et standardisés sur l'état de la batterie. Ces indicateurs se baseraient sur les données brutes issues de la batterie et seraient calculés de façon systématique et identique pour tout type de véhicule. L’objectif ici est de permettre aux utilisateurs de VE de surveiller l’état de santé de leur batterie et d’être alerté en cas de perte de performance. Ce service répond aux différents besoins propres à tous les acteurs qui possèdent des VE et souhaitent piloter leur valeur. Par exemple, il permet aux loueurs d’anticiper la valeur résiduelle des VE, et donc de construire leurs modèles de prix de location et de revente en conséquence. Il aide les gestionnaires de flottes à contrôler en continu l’état de leurs flottes et à anticiper les périodes de maintenance ou de renouvellement. Pour les particuliers, c’est un moyen d’être informés en temps réel et de façon claire sur l’état de leur VE, qu’il soit neuf ou d’occasion.

Service 1 : fournir des indicateurs transparents et standardisés sur l'état de santé de la batterie

La certification des batteries, un levier pour rassurer

Un second service qui pourrait être proposé est la certification de l'état de santé de la batterie à un instant T. Cette certification permettrait de rassurer un acquéreur de VEO en donnant plus de transparence à la transaction, et de donner au vendeur un moyen d’estimer de façon précise la valeur résiduelle de la batterie. Ce type de service, que l’on voit déjà émerger, intéressera tous les acteurs du marché de l’occasion - professionnels de l’occasion, vendeurs aux enchères, particuliers qui cherchent à vendre ou à acheter un VEO - qui ont besoin de lisibilité sur l’état de santé d’un VEO. A plus long terme, cette certification pourra également intervenir lorsque la batterie transitionnera de sa première vie à l’intérieur d’un véhicule électrique à sa seconde vie en tant que moyen de stockage stationnaire au service du réseau électrique.

Service 2 : certifier l'état de santé de la batterie à un instant T en vue d'une transaction

Qui pourrait proposer ces services pour fluidifier le marché de l’occasion électrique ? Les constructeurs automobiles en premier lieu, mais aussi les experts automobiles, ou encore les énergéticiens qui n’appartiennent pas par nature au monde automobile et qui bénéficient donc d’une posture plus neutre. Pour ces derniers, c’est notamment l’occasion d’intégrer ces services à une gamme d’offres plus large autour du VE: contrats d’électricité, installation de bornes, pass de recharge en itinérance…

 

Sur un marché du VEO en pleine croissance, un besoin se fait ressentir : celui d’accompagner tous les acteurs dans la compréhension et le suivi de l’état de santé des batteries. Cet accompagnement peut notamment passer par deux services : la mise à disposition d’indicateurs robustes et standardisés permettant de mesurer en continu les capacités d’une batterie, et la certification à un instant T de la valeur résiduelle d’une batterie dans le cadre de la vente d’un VEO ou d’une batterie de VE. Et si cet accompagnement peut être proposé par les constructeurs automobiles, il peut également être intéressant à construire pour d’autres acteurs de la mobilité électrique comme les énergéticiens.

 

[i]  Source : Automobile propre

[ii] Source : Estimation Sia Partners d'après les chiffres publiés par le CCFA

[iii] Source : sondage YouGov 

[iv] Source : article Sia Partners

Contactez Nous

Sia Partners traite vos données personnelles afin de répondre à votre demande de contact. Vous disposez de droits sur vos données. Pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données.